RITPU | IJTHE

Revue internationale des technologies en pédagogie universitaire

International Journal of Technologies in Higher Education

Politique éditoriale

La Revue publie trois numéros par année, réguliers ou thématiques. Elle accepte des articles qui, s’inscrivant dans sa mission :

  • satisfont les principes, règles et exigences de rigueur propres à la communication scientifique dans le domaine;
  • respectent la politique d'éthique de la Revue;
  • se conforment à ses règles de présentation des manuscrits;
  • incluent, le cas échéant, uniquement des œuvres ou extraits substantiels d’œuvres reproduits avec l’autorisation de leurs titulaires.

Les catégories d’articles acceptées sont les suivantes :

  • éditoriaux (surtout pour les numéros thématiques);
  • comptes rendus d’expériences ou de pratiques intégrant les TI ou évaluations de cours sur le Web ou à distance, avec une argumentation critique : les avantages, les désavantages, les limites, etc. (avec hyperliens, captures d’écran, etc.) (1500 - 2500 mots);
  • textes de réflexion pédagogique apportant un point de vue critique sur l’intégration des TIC en éducation, soutenus par une argumentation ancrée dans la littérature (3000 - 6000 mots);
  • recherches scientifiques avec données empiriques (3000 - 6000 mots);
  • brèves recensions ou états de la recherche (500 - 1200 mots).

Le nombre de mots n’est qu’un ordre de grandeur. Il reflète surtout l’intention du Comité de direction de favoriser la publication de textes plus succincts pouvant être consultés en ligne par un large public.

Tous les manuscrits que le rédacteur-en-chef juge conformes à la présente politique éditoriale seront soumis à une évaluation à double insu, effectuée par deux ou trois experts dans le domaine de l’article et provenant d’établissements différents de celui du ou des auteurs. Toutefois, la décision finale quant à l’acceptation des articles est prise par le rédacteur en chef.

La Revue n’exige aucun frais de soumission ou de publication.

Les textes, en format PDF, sont publiés en français ou en anglais, selon le choix de l’auteur(e). Les résumés des articles sont disponibles dans les deux langues.

L'archivage pérenne de la Revue est assuré par Portico.

La Revue est signalée dans l’Educational Resources Information Center (ERIC), dans le CBCA Education (Canadian Business & Current Affairs for Education), dans le Repère (Index analytique d’articles de périodiques de langue française), dans Francis et dans le Directory of Open Access Journals (DOAJ).

Politique d'éthique

Tout auteur soumettant un article à la revue doit respecter les quatres règles suivantes.

  1. Signature de l'article. La liste des auteurs inclut toutes les personnes qui ont (1) apporté une contribution intellectuelle substantielle à la recherche et (2) approuvé le texte final de l’article, et seulement ces personnes.
  2. Intégrité des données. Les données sont utilisées telles que recueillies. Toute modification subséquente (correction, sélection, omission, troncation, normalisation, etc.) de données ou de résultats est décrite et justifiée dans l’article.
  3. Absence de plagiat. Tout élément (passage, tableau, objet graphique, etc.) inclus dans l’article et provenant ou s’inspirant fortement de quelqu’un d’autre est dûment signalé, avec mention complète de la source.
  4. Publication non redondante. L’article est formé en majorité d’éléments ne se retrouvant dans aucun texte soumis actuellement ou paru auparavant dans une revue ou autre moyen de publication évalué par les pairs. Toutefois, cette règle ne s'applique pas à la diffusion en ligne de documents (manuscrits, rapports, mémoires, thèses, etc.) sur les sites personnels et les répertoires institutionnels ou disciplinaires, cette diffusion ne constituant pas une publication.

La Revue se réserve le droit de vérifier l’existence de manquements à l’éthique par les moyens appropriés, par exemple le recours à un logiciel ou la consultation de personnes concernées. Des soupçons peuvent aussi être portés à l’attention de la Revue par un évaluateur ou un lecteur.

Tout soupçon de manquement à l’éthique est traité par un comité formé du rédacteur en chef et deux autres membres du comité de direction.

Le comité étudie le dossier dans le respect des principes de justice naturelle, dont le droit pour les personnes soupçonnées de fournir leur point de vue. S'il conclut au non-respect de la politique d'éthique de la Revue, le comité peut, selon la gravité de l'infraction, demander des corrections ou imposer des sanctions pouvant aller jusqu’au retrait de l’article et à l’interdiction de publier à nouveau dans la Revue.